Vallette

 

L’Histoire de l’Entreprise VALLETTE, c’est avant tout l’histoire d’une belle épopée familiale qui date de plus de 2 siècles.

 

Elle a en effet été fondée en 1803 par Amant-Aimable VALLETTE et elle a traversé de nombreuses guerres (1870 avec la guerre franco-allemande, sans oublier les première et deuxième guerres mondiales !).

 

Entreprise 100% familiale, elle s’est transmise de père en fils au gré des années … Chaque nouvelle génération ayant à cœur de pérenniser l’entreprise de son père en la développant, tout en conservant le sérieux et la qualité du travail bien fait.

 

Historiquement implantée à Sotteville-lès-Rouen, elle a rejoint le territoire de la Vallée de l’Andelle en installant son site à Radepont dans le département de l’Eure (27380) depuis quatre générations.

 
 
< >
  • 1750

    1750

    Jacques-François Romain VALLETTE, né en 1750, n’était pas dans le Bâtiment, mais a acheté une entreprise de Bâtiment à son fils Amand-Aimable VALLETTE alors que celui-ci n’a que 12 ans.

  • 1803

    1803

    Amand-Aimable VALLETTE,

    paveur (avec le titre de paveur de roi), crée l’entreprise VALLETTE à Sotteville-les-Rouen.

  • 1843

    1843

    Amand-Benoît VALLETTE, Plâtrier, succède à son père à l’âge de 20 ans.

  • 1873

    1873

    Gustave-Jules VALLETTE, tailleur de pierres reprend l’entreprise à l’âge de 26 ans.

  • 1905

    1905

    Maurice-Georges VALLETTE reprend la succession de l’entreprise à 19 ans. Il est entrepreneur de maçonnerie.

  • 1921

    19 SEPTEMBRE 1921

    Acquisition d’une propriété avec terrain à Radepont par Maurice-Georges VALLETTE qui y habitera et y déménagera.

  • 1940

    1940

    Maurice-Pierre VALLETTE succède à son père et rachète l’entreprise le 04 avril 1944.

  • 1978

    1978

    Guy VALLETTE succède à son père à l’âge de 33 ans.

  • 1985

    1985

    Création du 1er logo de l’entreprise VALLETTE.

  • 1992

    1992

    Création de la Société CEBA (spécialisée en préfabrication)

  • 1993

    1993

    Premier chantier CEBA d’envergure avec la préfabrication de panneaux d’encorbellement du Pont St Sever pour le Métro de Rouen

  • 1996

    1996

    Création de la société TPE pour assurer les transports et terrassements de l’entreprise VALLETTE.

  • 2001

    2001

    Création du nouveau logo de l’entreprise VALLETTE

  • 2009

    2009

    La société CEBA se dote d’une Centrale à Béton pour fournir du Béton Prêt à l’emploi aux Particuliers, artisans et professionnels du Bâtiment et pour subvenir aux besoins de ses propres chantiers.

  • 2014

    2014

    Julien VALLETTE, fils de Guy VALLETTE, représentant de la 7ème génération, reprend les rênes de l’entreprise.

  •  

    L’entreprise VALLETTE est une entreprise régionale qui, de par sa localisation géographique, intervient en majorité sur les départements de la Seine-Maritime (76) et de l’Eure (27) et met tout son savoir-faire à la disposition de ses clients issus de secteurs très variés (logement, industrie, bureaux, équipements publics, secteur hospitalier, scolaire, ...). Son objectif est de réaliser dans les règles de l’art tout projet de construction.

     

    L’entreprise a participé à de nombreuses réalisations, répondant à des appels d’offres publics ou privés sur des lots « gros-œuvre » ou encore en « TCE » (Tous Corps d’Etats).

     

    Enfin, sa politique HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) s’inscrit dans une démarche globale de qualité de ses réalisations et de satisfaction de ses clients.

     

    L’entreprise Vallette a reçu le Prix de l’Entreprise Familiale attribué par le Groupement Interprofessionnel de la région de Vernon fin novembre : « Armand Aimable Vallette a créé l’entreprise en 1803. Son père était déjà dans le métier puisqu’il était paveur du roi, il faisait les routes », détaille Guy Vallette, qui a dirigé l’entreprise de 1978 à 2014.

     

    Sept générations Vallette se sont donc succédées depuis 1803 et avec elles, leur savoir-faire.

     

    « Nous avons participé à la construction du métro et de la clinique Mathilde à Rouen, à celle de la Ferme des Peupliers à Flipou et à deux collèges de la vallée de l’Andelle », explique Guy Vallette.

     

    « L’implication du personnel, le contrôle qualité et la réactivité sont le moteur de l’entreprise » assure-t-il.